graphotherapie-claire-jacquet

Qui est le graphothérapeute ?

C’est un professionnel, spécialiste de la rééducation de l’écriture

Il a suivi une formation spécifique issue des travaux du Docteur Julian DE AJURIAGUERRA, Neuropsychiatre et Psychanalyste et selon la méthode de Robert OLIVAUX, Docteur en psychologie (université Paris).

Il justifie d’une qualification et d’une expérience psychopédagogique.

Il intervient auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes en difficulté d’écriture.
Il exerce en cabinet privé, dans les milieux scolaires, psychopédagogiques et/ou hospitaliers.
Il exerce en réseau avec les médecins généralistes, les pédiatres, les neuropédiatres, les pédopsychiatres, les psychologues, les orthophonistes, les psychomotriciens, les orthoptistes, les ergothérapeutes et les enseignants.
Il peut, sur demande, assister aux équipes éducatives au sein des écoles.
Il aide, sur demande, au dépôt des dossiers d’ouverture de droits auprès des MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées).

Qu'est-ce-que la graphothérapie ?

Elle permet de restaurer les qualités de l’écriture manuscrite

La graphothérapie est le traitement des dysgraphies ou plus simplement des problèmes d’écriture. Elle permet de mettre en place ou de restaurer les qualités de l’écriture manuscrite tout en limitant les coûts énergétiques et cognitifs. Ainsi l’écriture se libère et se personnalise efficacement.
Le graphothérapeute revisite avec la personne les conditions optimales pour bien écrire : postures, instrument d’écriture et l’aide à mieux se concentrer. Il dédramatise son problème. Il fait redécouvrir la forme des lettres, sans parler d’écriture, par des exercices graphiques et ludiques.

Quels sont ses objectifs ?

Ecrire lisiblement, sans douleur et avec fluidité

  • Permettre la récupération des fonctions graphiques réduites ou perturbées, en améliorant les postures et les positions, la tonicité et la maîtrise du geste.
  • Renforcer les capacités d’adaptation (vitesse et lisibilité) et d’apprentissage de l’écriture.
  • Prévenir un éventuel échec scolaire lié à des troubles de l’écriture.

Quelles sont les techniques de rééducation ?

Spécifiques et adaptées à chaque personne

La graphothérapie s’appuie sur des techniques spécifiques qui varient en fonction de l’âge et du type de dysgraphie. Elles sont basées sur :

  • La relaxation et la respiration, pour atténuer les crispations du corps en son entier, mais aussi des différents segments sollicités par l’acte d’écrire.
  • La motricité fine, en vue d’acquérir une tenue du stylo performante.
  • Des exercices liés au graphisme : travail sur l’espace, le trait, la forme, le mouvement.
  • Des exercices graphiques sur la pression, la vitesse, le rythme.

Après un bilan de l’écriture manuscrite, réalisé lors d’une consultation en cabinet, la graphothérapeute élabore un projet thérapeutique avec des objectifs personnalisés.
Ce bilan sera différent selon s’il s’adresse à un enfant, un adolescent ou un adulte.

On peut commencer une graphothérapie dès la grande section de maternelle.